24/11/2015

Noël Corbu

Né à Paris le 27 avril 1912. Son frère, Pierre-Charles Corbu, fut un des pionniers de l'aviation. Celui-ci devait périt dans le crash de son appareil, l'Oiseau bleu, en 1927, à la veille d'une traversée de l'Atlantique.

Après des études à Rouen, Noël Corbu obtint son déplôme ès-sciences. Marié à Perpignan, en janvier 1935, il épousera Henriette Coll, dont il aura deux enfants, une fille, Claire, et un garçon. Du nom de sa fille, il créera les pâtes "Claire". En 1944, il quitte Perpignan pour le petit village de Bugarach. Il doit à l'institeur, M. René Guilhem, l'information selon laquelle une propriété est à vendre à Rennes-le-Château. Après plusieurs contacts positifs avec Marie Dénarnaud, celle-ci fait des époux Corbu, le 22 juillet 1946, ses légataires universels. Après le décès de la vieille femme, survenue le 29 janvier 1953, Noël Corbu transformera l'ancien domaine de l'abbé Saunière en hôtel-restaurant, qui ouvrira ses portes à Pâques 1955. Il vendra cette propriété en novembre 1964 à Henri Buthion, qui lui succèdera dans ses fonctions. Désormais résidant à Fanjeaux où il vit de la fabrications d'éventails et d'abats-jours, il transfère, l'année suivante, ses ateliers au château de Saint-Félix-du-Lauragais (Haute-Garonne), qu'il vient d'acheter. Trois ans plus, le 20 mai 1968, il trouve la mort dans un accident de voiture, au carrefour de Prouilles, près de Fanjeaux.

Robert Charroux

le 7 avril 1909 à Payroux (Vienne). De son vrai nom Robert-Joseph Grugeau. D'abord préposé des Postes à Paris, il se tourne ensuite vers le journalisme indépendant. Ses premières publications portent d'abord le pseudonyme de Saint-Saviol (une commune proche de son lieu de naissance), puis il adopte celui de Charroux (en reconnaissance de ce bourg poitevin où il résidera par la suite). Après une période de littérature d'anticipation, il connaitra son premier succès de librairie en publiant Trésors du monde. Au préalable, il avait créé son fameux "Club International des Chercheurs de Trésors. Mais la consécration viendra avec cette série de livres publiés chez Robert Laffont consacrés, selon sa formule, au "Mystérieux Inconnu". Les titres s'égrèneront de 1963 à 1977. Il décèdera le 24 juin 1978 à Charroux, au retour d'un épuisant voyage en Cappadoce. Selon sa volonté, sur son tombe fut érigé un imposant menhir.

René Descadeillas

Né à Moissac le 7 mars 1909, décédé à Carcassonne le 22 avril 1986. Titulaire d'un doctorat en histoire moderne, il occupera, de 1939 à 1949, d'importantes fonctions au sein de la rédaction de la Dépêche du Midi. Distingué Conservateur de la Bibliothèque Municipale de Carcassonne le 1er janvier 1950, il accèdera à la direction du Musée des Beaux-Arts de la ville en 1964, qu'il administera jusqu'en 1980.