Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/11/2015

Noël Corbu

Né à Paris le 27 avril 1912. Son frère, Pierre-Charles Corbu, fut un des pionniers de l'aviation. Celui-ci devait périt dans le crash de son appareil, l'Oiseau bleu, en 1927, à la veille d'une traversée de l'Atlantique.

Après des études à Rouen, Noël Corbu obtint son déplôme ès-sciences. Marié à Perpignan, en janvier 1935, il épousera Henriette Coll, dont il aura deux enfants, une fille, Claire, et un garçon. Du nom de sa fille, il créera les pâtes "Claire". En 1944, il quitte Perpignan pour le petit village de Bugarach. Il doit à l'institeur, M. René Guilhem, l'information selon laquelle une propriété est à vendre à Rennes-le-Château. Après plusieurs contacts positifs avec Marie Dénarnaud, celle-ci fait des époux Corbu, le 22 juillet 1946, ses légataires universels. Après le décès de la vieille femme, survenue le 29 janvier 1953, Noël Corbu transformera l'ancien domaine de l'abbé Saunière en hôtel-restaurant, qui ouvrira ses portes à Pâques 1955. Il vendra cette propriété en novembre 1964 à Henri Buthion, qui lui succèdera dans ses fonctions. Désormais résidant à Fanjeaux où il vit de la fabrications d'éventails et d'abats-jours, il transfère, l'année suivante, ses ateliers au château de Saint-Félix-du-Lauragais (Haute-Garonne), qu'il vient d'acheter. Trois ans plus, le 20 mai 1968, il trouve la mort dans un accident de voiture, au carrefour de Prouilles, près de Fanjeaux.

Les commentaires sont fermés.